Des délinquants et des étrangers

2 juillet 2008

Il est notoire qu’un rôle majeur de la police est de traquer les délinquants ; il en va de même de la gendarmerie

Pendant que la police fait autre chose, elle ne s’occupe pas des délinquants ; nul n’ayant le don d’ubiquité

Faire autre chose pour la police, ce n’est peut-être pas inutile, mais en tout cas cela contribue à augmenter la délinquance, car nul ne peut faire deux choses à la fois.

Or, depuis quelque temps, la police, sur ordre naturellement, passe le plus clair de son temps à traquer les étrangers ; non seulement cela engorge les tribunaux administratifs, mais cela contribuer à accroître la délinquance et même fortement quand on voit le nombre de policiers ou de gendarmes inutilement mobilisés pour encadre un(e) pauvre bougre dont le seul tort est de ne pas avoir de papiers.

En effet, de même que les souris dansent quand le chat n’est pas là, les délinquants ont la voie libre quand les forces de l’ordre sont mobilisées dans une tâche aussi inutile qu’inhumaine contre les étrangers, étrangers dont on a de surcroît besoin puisqu’ils assurent des tâches dont nul ne veut en France.

La conclusion est simple : le premier facteur de hausse de la délinquance, c’est la lutte contre les étrangers.

Rémi ROUQUETTE


Forums

Acaccia | Haut de page | réalisé par Maïeul Rouquette avec Spip | Hébergé chez L'Autre.net | Mention légales | Directeur de publication : Rémi Rouquette